Ventilation
Facebook
Google+
Linkedin
Youtube
Humipro traitement contre l'humidité
Diagnostic Gratuit
0800/399.12
Ventilation simple flux Humipro

POURQUOI VENTILER ?

 

Il est scientifiquement établi que la qualité de l’air est primordiale

pour notre confort, nos performances cognitives et

notre santé. Le but de la ventilation est de préserver la qualité

de l’air intérieur. Bien plus que l’apport d’oxygène nécessaire

à la vie, elle vise surtout à évacuer les polluants produits

à l’intérieur des constructions.

 

PRINCIPALES SOURCES DE POLLUANTS À L’INTÉRIEUR

DES LOGEMENTS

 

Certains polluants sont émis spécifiquement dans l’enceinte

des bâtiments. Ils sont produits par les activités humaines,

par le métabolisme du corps ou par certains matériaux.

Le CO2 (dioxyde de carbone) est un très bon indicateur de

la présence humaine, des activités humaines, des polluants

et odeurs qui y sont associés, et ont un effet sur notre

confort, nos performances cognitives et notre santé.

L’humidité produite par notre métabolisme (transpiration et

respiration) et nos activités (douches, bains, nettoyage,

plantes intérieures, etc.) peut accroître le risque de développement

de moisissures lorsque l’humidité relative de l’air est

trop élevée. Ce sont en particulier les points froids du bâtiment

qui sont concernés par le problème : ponts thermiques, zones

mal ventilées derrière les armoires, condensation interne dans

les couches d’isolation lorsqu’il manque un pare-vapeur correct,

etc. Cette humidité trop élevée, voire la condensation

dans certains cas, peut provoquer des dommages aux

constructions (dégradation des peintures, des papiers peints,

des plafonnages, etc.) et favoriser le développement de moisissures,

ce qui implique en soi un risque potentiel pour la

santé.

Les émissions chimiques des matériaux de construction, du

mobilier, des objets et produits utilisés dans le bâtiment

sont également une source importante de polluants. Pensons,

par exemple, aux revêtements de sol et peintures, aux

panneaux de particules de bois, aux produits d’entretien,

aux pesticides, etc. Certains polluants chimiques (notamment

les composés organiques volatils ou COV) peuvent

avoir un impact sur notre santé : irritations, maux de tête,

fatigue, mais aussi allergies et même cancers (le formaldé-

hyde, par exemple, est reconnu comme cancérigène par

l’OMS)

 

LIMITER LES SOURCES DE POLLUANTS ET VENTILER

Pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur, la mesure

prioritaire consiste bien sûr à limiter les sources de polluants

intérieurs au strict minimum.

Certaines sources peuvent ainsi être totalement éliminées

ou, du moins, partiellement limitées. Par exemple, il est

possible d’éviter le développement de moisissures en

contrôlant l’humidité et de limiter l’émission de certains

composés chimiques en choisissant des matériaux à faible

émission.

D’autres sources ne peuvent cependant pas être évitées  :

polluants dus à la présence et aux activités humaines, composés

chimiques de certains matériaux, mobiliers et produits,

etc.

Pour les polluants qui ne peuvent pas être évités, le principe

de la ventilation est basé sur le remplacement de l’air vicié

intérieur par de l’air neuf extérieur. La concentration dans

l’air intérieur d’un polluant donné dépend donc des facteurs

suivants (figure 3) :

• le renouvellement d’air réel par le biais de la ventilation,

mais aussi éventuellement via les infiltrations et exfiltrations

à travers les interstices et imperfections de l’enveloppe

du bâtiment

• le taux d’émission du polluant par les sources intérieures

• le cas échéant, la concentration du polluant dans l’environnement

extérieur (voir § 2.1.3).

Dans la relation source-débit-concentration de polluants, il

est essentiel de bien comprendre que la ventilation n’est

pas le seul facteur qui influence la concentration réelle des

polluants dans l’air intérieur. Les sources présentes à l’inté-

rieur du bâtiment jouent aussi un rôle particulièrement

important.

 

COMMENT VENTILER ?

 

Le moyen le plus efficace pour renouveler l’air, tant du point

de vue de la qualité de ce dernier que de la consommation

d’énergie, est sans hésitation l’utilisation d’un système de

ventilation. Il convient d’acheminer l’air au bon endroit de

manière contrôlée  : le débit doit être suffisamment élevé

pour garantir une bonne qualité d’air et doit être contrôlé

pour limiter la consommation d’énergie et l’inconfort en

hiver. Les infiltrations à travers les imperfections de l’enveloppe

du bâtiment, de même que l’ouverture des fenêtres

par les occupants ne sont pas des moyens efficaces pour

atteindre ce double objectif.

 

L’OUVERTURE DES FENÊTRES EST UNE MÉ­

THODE INEFFICACE

 

L’ouverture permanente des fenêtres dans le logement crée

un renouvellement d’air excessif, synonyme de pertes

d’énergie inutiles en hiver. D’autres inconvénients y sont

également associés : courants d’air, bruits, pénétration d’insectes

et de pluie, risque d’effraction, etc.

Par ailleurs, l’ouverture ponctuelle des fenêtres (par

exemple, le matin et le soir) est tout à fait insuffisante pour

assurer un renouvellement d’air adéquat. Une fois les

fenêtres refermées, la qualité de l’air va en effet très rapidement

se dégrader.

Si l’ouverture des fenêtres est totalement inappropriée pour

la ventilation de base quotidienne, elle reste néanmoins une

méthode utile pour aérer largement le logement après une

fête ou des travaux de peinture, par exemple (on appelle

cela la ‘ventilation intensive’).

Humipro

Rue de la Station 25, 5650 walcourt (Namur)

N°Entreprise : 0658.807.271

Nos traitements contre l'humidité : Humidité ascensionnelle, cave humide,sol drainant, bord drainant, cuvelage de murs enterrés, ventilation, hydrofuge ...

Situé à Walcourt (pronvince de Namur) nous nous déplaçons dans tout la Wallonie et Bruxelles...

Hainaut (Charleroi, Chimay, Froidchapelle, Mons, La Louvière, Tournai, Ath,...

Namur : Walcourt, Florennes, Mettet, Philippeville, Couvin, Dinant, Namur, Gembloux, Eghezée, Andenne, Ciney, Rochefort, Beauraing,...

Brabant Wallon : Genappe, Nivelles, Waterloo, Lasne, Jodoigne, La Hulpe, Wavre, Grez Doiceau, Perwez, Tubize, Villers La Ville,...

Liège : Liège, Hannut, Sprimont, Spa, Huy, Heron, Aywaille, Herve, Braives, ...

Bruxelles : Bruxelles, Ixelles, Etterbeck, Anderlecht, Everre, Molenbeek, Schaerbeek, Laeken, Uccle, Wolluwé Saint Pierre, Jette,...

SiteLock